Better economic data can drive inclusive growth in Africa

De meilleures données économiques peuvent stimuler une croissance inclusive en Afrique

"En Dieu nous avons confiance, tout le monde doit apporter des données", a déclaré le statisticien W. Edwards Deming.

L'effet débilitant de Covid19 sur les économies africaines rend la croissance inclusive impérative, maintenant plus que jamais, et il est nécessaire de redoubler d'efforts pour favoriser la prospérité. Partout dans le monde, les économies qui ont connu une croissance rapide - des Tigres asiatiques aux États baltes et autres - montrent qu'une croissance soutenue nécessite un soutien planifié et stratégique pour le secteur privé. Le le secteur privé est une partie prenante et un partenaire essentiel dans le développement économique. Il génère plus de 70% d'emplois dans le monde, produit la plupart des biens et services et contribue pour plus de 80% aux recettes publiques des pays à revenu faible et intermédiaire par le biais des impôts. Dans toute l'Afrique subsaharienne, le développement du secteur privé a le potentiel de faire passer des économies à faible revenu à un statut à revenu intermédiaire. Les gouvernements nationaux et les institutions de développement comprennent généralement le rôle de l'entreprise dans l'éradication de la pauvreté et ont activement déployé des ressources de développement pour le secteur privé ; fournir des fonds, gérer les risques et encourager la participation d'autres institutions.

Cependant, pour que le déploiement des ressources soit efficace pour stimuler une croissance économique durable, les pays africains doivent élaborer un plan coordonné et harmonisé axé sur les données qui oriente, surveille et évalue le flux de ressources. L'absence d'une stratégie basée sur les données, éclairée par des statistiques appropriées et représentatives, encourage une mauvaise allocation des ressources. UNE Communiqué de presse de la Banque mondiale explique ainsi la nécessité d'améliorer la collecte de données en Afrique de l'Ouest : « Les recensements réguliers de la population, les enquêtes auprès des ménages, les données sur les préoccupations sociales critiques et les statistiques économiques clés telles que les recensements et enquêtes agricoles et d'entreprises sont essentiels pour éclairer le processus de prise de décision, permettre une allocation efficace des ressources et évaluer les effets des politiques et interventions de développement.

Bien que les efforts pour améliorer la collecte de données sur le continent aient amélioré, des points de données importants et précis pour aider au développement du secteur privé font encore souvent défaut. Pour le moment, il y a une marque manque de données accessibles éclairer l'élaboration des politiques pour le développement du secteur privé, en particulier dans les États fragiles. Cela a abouti à plusieurs programmes fragmentés avec des agendas variés mis en œuvre par les organisations donatrices, les gouvernements et les institutions nationales. L'absence d'un plan intégré rend difficile l'agrégation de données fonctionnelles qui fournissent des informations de qualité. Chaque pays a besoin d'une feuille de route nationale pour le développement du secteur privé afin d'ancrer les efforts vers un objectif commun. Cela est nécessaire car les donateurs ont souvent des agendas et des priorités différents qui créent des approches multiples du développement, qui, combinées, peuvent être contre-productives. Le manque de cohérence est encore aggravé par les différents intérêts politiques qui parrainent les programmes et les interventions.

Les gouvernements doivent prendre l'initiative et élaborer des stratégies cohérentes fondées sur des données qui soutiennent le secteur privé. Pour commencer, des efforts de collecte de données bien conçus doivent être mis en place pour comprendre les différentes composantes du secteur et identifier les besoins des parties prenantes. La collecte de données doit être représentative, sinon, elle évite certains segments de la population en raison de l'éloignement ou de la perception de non-pertinence. Ainsi, des efforts bien conçus doivent être déployés à l'échelle nationale, fournissant des statistiques panoramiques précises sur lesquelles on peut se fier pour l'élaboration de politiques inclusives.

Par la suite, les données recueillies peuvent être converties en informations pour déterminer les points sensibles et éclairer la prise de décision en termes de priorités et de séquence d'interventions pour garantir que les efforts sont correctement alignés.

Pour garantir le succès d'une stratégie coordonnée, un plan de suivi et d'évaluation approprié doit être intégré à la stratégie. Le suivi fournit des informations fréquentes sur l'état du plan par rapport à l'objectif, permettant à une nation de mesurer les progrès à différentes étapes et de faire les ajustements nécessaires si nécessaire. Avec une évaluation précise axée sur les résultats, une nation est en mesure d'explorer la causalité pour déterminer si les résultats obtenus sont le résultat de la stratégie. Les systèmes de suivi et d'évaluation doivent être intégrés dans des stratégies fondées sur les données pour le développement du secteur privé afin d'assurer des résultats continus et de grande envergure.

Notre travail et notre expérience dans la fourniture de conseils stratégiques de développement du secteur privé aux gouvernements à Partenaires de solutions entrepreneuriales fournir quelques apprentissages en ce sens :

  1. La plupart des gouvernements n'ont pas de programmes de développement du secteur privé clairs et fondés sur des données, informés par les besoins et la perspective de l'économie réelle, c'est-à-dire les êtres humains réels et les petites et moyennes entreprises.
  2. Le manque de coordination (et parfois de concurrence) de la part des donateurs et au sein des gouvernements conduit à une allocation sous-optimale/mauvaise des ressources (limitées) soutenant une industrie du conseil qui vit d'études (micro) sur toutes sortes de sujets et stimule la concurrence de différentes agences/institutions au sein du même gouvernement pour obtenir des ressources
  3. Le manque de données basées sur des données entrave les efforts efficaces de suivi et d'évaluation du développement du secteur privé.

L'absence d'une feuille de route basée sur les données pour le secteur privé dans les pays africains signifie que la croissance économique sur le continent est soumise aux caprices des principaux acteurs. Pour assurer une croissance économique soutenue, les gouvernements doivent exploiter les connaissances des experts du secteur privé pour concevoir des stratégies coordonnées, de la collecte de données à l'analyse, en passant par l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de stratégies. Si les donateurs veulent être plus utiles, ils doivent mutualiser leurs efforts pour i) construire et renforcer les capacités locales à collecter régulièrement des données du secteur privé ; ii) Privilégier les exercices de collecte de données coordonnés du secteur privé par rapport à des dizaines de petites études sur des sujets similaires, iii) Mieux coordonner leurs actions et s'aligner sur un programme/feuille de route commun.

D'un autre côté, les gouvernements devraient i) apprécier le besoin de données du secteur privé dans l'élaboration des politiques du secteur privé ; ii) Renforcer les capacités à collecter régulièrement ce type d'informations pour éclairer les politiques et mesurer et évaluer l'impact de leurs actions et réformes sur l'économie réelle ; iii) Soutenir et encourager une plus grande coordination à l'intérieur et à l'extérieur des donateurs. Des stratégies claires, partagées et cohérentes ne suppriment pas le risque d'exécution mais tendent à le réduire. Les gouvernements et les donateurs font alors encore le plus dur : exécuter.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour nos dernières nouvelles et articles. Nous ne vous enverrons pas de spams.

Copyright © 2021 Partenaires Solutions Entrepreneuriales

fr_FRFrançais